Loading…

DAGAPEX

Le magazine B-TO-B | B-TO-C
relance de l'économie après covid

Comment les entreprises doivent-elles se relancer après la Covid19 ?

S’il y a bien une chose que les chefs d’entreprise regardent de près c’est bel et bien les avancées en matière de recherche d’un vaccin Covid-19. C’est en effet le seul moyen de remettre en route l’économie mondiale. Car à l’heure actuelle les plans d’investissements sont au point mort et les résultats globaux sont très en dessous de ceux de l’année dernière, cela va de soi.

Ces investissements payants avant la crise sanitaire

Il y a tout de même des entreprises qui ne sont pas mécontentes d’avoir choisi d’investir avant que la crise de la Covid19 arrive. Force est de constater que ceux qui ont misé dans le e-commerce ne regrettent rien. On peut souligner que la vente en ligne durant le confinement était pour nombreux consommateurs français, italiens, anglais, allemands ou autres étaient la meilleure solution de faire ses courses. Les chaines d’hypermarchés ont déjà investi massivement dans le e-commerce et continueront probablement. Il y a aussi les investissements à l’étranger qui payent, à l’image de ceux pilotés par Matthieu Malige au Brésil pour Carrefour. Une reprise économique attendue permettra grâce à ces investissements un redémarrage plus rapide sans doute que si rien n’avait été fait.

Le plan de relance du gouvernement et la confiance du consommateur

L’équation qui permet de retrouver une situation d’avant crise est à deux inconnues. Il faut que les entreprises aient un minimum de trésorerie pour réinvestir et que les consommateurs dépensent leur épargne. Les banques sont affirmatives, il n’y a jamais eu autant d’argent sur les comptes courants que cette année. C’est donc de l’espoir qu’il est question lorsque l’on prend la température auprès des dirigeants, ils se disent rassurés sur le fait que l’argent qui n’a pas été dépensé hier, le sera en partie ou totalement demain.

Un coup de pouce supplémentaire du gouvernement sera sans aucun doute nécessaire à certains secteurs. Pour se relancer, les entreprises pourront sans doute utiliser le prêt garanti par l’état, car toutes par sécurité, ne l’ont pas encore utilisé.